Sigebert 1

Sigebert 1

FR
Sigebert Ier ou Sigisbert Ier, né vers 535, mort en décembre 575 à Vitry-en-Artois, est un roi mérovingien, fils de Clotaire Ier et d’Ingonde. Son nom signifie « Brillant de victoire » en vieux-francique.

Clotaire Ier avait réunifié le royaume franc de Clovis Ier avec peine mais n’avait pas partagé le royaume avant sa mort, qui survint en 561. Ses fils allèrent l’enterrer à Soissons, dans la basilique Sainte-Marie qu’il avait commencé à faire construire sur le tombeau de saint Médard.

En 562, les Avars, apparentés aux Huns, font des incursions en Thuringe. Sigebert doit alors transférer sa capitale de Reims à Metz, et il parvient à repousser les envahisseurs au-delà du Rhin. Chilpéric Ier profita de l’absence de son frère pour enlever Reims et d’autres villes d’Austrasie. Sigebert lança une contre-attaque et battit Chilpéric Ier.

En 566, il épouse Brunehaut, fille du roi wisigoth Athanagild. En effet, d’après Grégoire de Tours, Sigebert considère que les femmes de ses frères ne sont pas dignes de leur rang, et que seule la fille d’un roi peut prétendre au titre de reine d’Austrasie. Sous l’influence de Sigebert et des prêtres, Brunehaut dut se convertir au catholicisme.

En 567, Galswinthe, la sœur de Brunehaut et femme de Chilpéric Ier, roi de Neustrie son frère, est assassinée (étranglée dans son lit), probablement sur ordre de Frédégonde, la future femme de Chilpéric Ier. Sigebert, influencé par Brunehaut, est décidé à venger sa belle-sœur : c’est le début d’une guerre entre Neustrie et Austrasie qui durera fort longtemps, survivant même à la mort de Frédégonde. Gontran, roi de Bourgogne, tente une médiation, et Sigebert accepte l’octroi de cinq villes d’Aquitaine en compensation du meurtre de sa belle-sœur. Les Avars (ou Ogors) envahirent de nouveau la Thuringe. Moins heureux que lors de la première invasion, Sigebert est fait prisonnier, mais ses ennemis le relâchent rapidement en échange de présents faits au Chagan (Khagan). Ils conclurent un traité de non-agression à vie.

Source Wikipédia

EN
Sigebert I (c. 535 – c. 575) was a frankish king of Austrasia from the death of his father in 561 to his own death. He was the third surviving son out of four of Clotaire I and Ingund. His reign found him mostly occupied with a successful civil war against his half-brother, Chilperic.

When Clotaire I died in 561, his kingdom was divided, in accordance with Frankish custom, among his four sons: Sigebert became king of the northeastern portion, known as Austrasia, with its capital at Rheims, to which he added further territory on the death of his brother, Charibert, in 567 or 568; Charibert himself had received the kingdom centred on Paris; Guntram received the Kingdom of Burgundy with its capital at Orléans; and the youngest son, the aforementiond Chilperic, received Soissons, which became Neustria when he received his share of Charibert's kingdom. Incursions by the Avars, a fierce nomadic tribe related to the Huns, caused Sigebert to move his capital from Rheims to Metz. He repelled their attacks twice, in 562 and c. 568.

Source Wikipedia

Client

Disponible | Available

Date

31 March 2019

Tags

Personnes | People, Homme | Male, Roi | King